widgets

   
  www.anep.fr
  Newsletter courante3
 

Militantes et militants, Travailleuses et travailleurs, Sympathisantes et sympathisants du SYNATEB, A l’orée des vacances scolaires, la section SYNATEB du Kadiogo vous transmet ses salutations militantes.Durant l’année scolaire, nous avons mené ensemble des luttes syndicales parmi lesquelles le boycott de la conférence pédagogique et la journée de protestation (sit-in) au gouvernorat du Centre.La section remercie une fois de plus l’ensemble des travailleurs qui se sont mobilisés pour ces revendications justes et pertinentes. Il nous reste d’énormes luttes à mener ensemble. En effet, la question du choix des surveillants et des correcteurs pour les examens scolaires demeure une préoccupation pour nous. Nous ne cesserons donc d’interpeller nos vaillants chefs de Circonscriptions d’éducation de base (CCEB) à plus de transparence et d’objectivité dans leur choix. La section a pris l’engagement de toujours dénoncer tout acte susceptible de nuire aux intérêts moraux et matériels des travailleurs. Elle s’est également engagée à mettre au grand jour toute manœuvre qui entraverait la bonne marche de l’enseignement dans notre province. C’est pourquoi, nous interpellons les directions régionale et provinciale à tout mettre en œuvre pour que les situations de postes vacants à l’exemple de ceux de Dassouri ne se reproduisent plus jamais. Nous dénonçons et condamnons la présence des jeunes villageois dans des classes de Tanghin Dassouri. Chers enseignants, la qualité des fournitures scolaires reçues par nos élèves en cette année scolaire nous révolte et nous indigne. Effectivement, les cahiers, les bics, les craies…étaient du matériel bon marché. Tandis que certaines circonscriptions à l’intérieur du pays recevaient par exemple de la craie de bonne qualité (tout enseignant connaît la marque de craie dont nous parlons), dans la capitale, nous avons reçu de quoi abîmer nos tableaux. A l’heure actuelle, nombreux sont les enseignants qui préfèrent utiliser la craie de couleur. Outre la qualité douteuse de ces fournitures, leur arrivée tardive pose également problème. La dotation complémentaire est en effet arrivée à la fin du 2e trimestre, ce qui a mis beaucoup de CCEB dans l’embarras. Certains d’entre eux ont même décidé de conserver une partie de ce matériel pour la rentrée scolaire prochaine. La Direction provinciale, chargée de la commande des fournitures, a-t-elle été négligente ou laxiste ? Peut-être y a-t-il eu du favoritisme dans la passation de la commande. Ou bien sommes-nous en présence d’un fournisseur peu qualifié ? Bref, qui est responsable de la livraison de ce matériel douteux ? Camarades travailleurs, dans la rubrique de l’organisation scolaire, nous constatons que les écoles paient des sommes variées pour la participation des élèves au concours d’excellence CM1.Exemples : dans la Ceb de Ouagadougou n° 1, il faut inscrire le meilleur élève du CM1 contre la somme de 2.000 F. A Ouagadougou n° 5, il faut débourser 2.500 F pour la même inscription. Pourquoi ces disparités ? D’ailleurs, l’organisation du concours d’excellence ne devrait pas occasionner des dépenses supplémentaires pour les parents d’élèves. A ce rythme, les élèves contribueront au déroulement de l’examen du C.E.P. Du reste, nous attendons que les prix de l’excellence 2007/2008 parviennent effectivement aux bénéficiaires que sont les enseignants et les élèves. Nous saluons la remise officielle de ces prix organisée à Dassouri en présence des parents d’élèves. Militantes et militants, ce mois est marqué par de multiples luttes syndicales. Tous les secteurs d’activités sont concernés. Au niveau des travailleurs de la Fonction publique, une coordination composée de 17 syndicats a été mise en place pour faire face aux préoccupations communes qui sont très nombreuses. Elle vous invite à observer un arrêt de travail de 48 heures, le mardi 12 et le mercredi 13 mai 2009 pour revendiquer le remboursement des sommes coupées illégalement pour fait de grève, la relecture du nouveau système d’évaluation, l’effectivité des avancements 2006, 2007 et 2008 et l’annulation des sanctions prises contre les travailleurs du SAMAE, du SATB, du SYNAJ et du SGB. Par ailleurs le SYNATEB a tenu son 2ème conseil de direction syndical le 28 avril 2009 à l’éducation ouvrière de Ouagadougou. En attendant de revenir sur les conclusions de ce conseil, nous vous invitons à rester à l’écoute car si l’issue de la grève n’est pas favorable, nous vous inviterons à bloquer les compositions de fin d’année. Seule la lutte peut nous procurer de meilleures conditions de vie et de travail. L’exemple de la conférence pédagogique qui sera désormais prise en charge vient confirmer nos propos. Pour terminer, la section vous invite à persévérer dans l’accomplissement correct des tâches qui vous sont confiées, car le bon militant syndical s’impose d’abord le devoir, puis exige son droit. Tous unis et mobilisés, la victoire est certaine ! Ouagadougou le 7 Avril 2009

Le Secrétaire Général

Maliki BAMBA

 
  34495 visiteurs (65041 hits) Ici! Tous droits reservés à l'ANEP  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
L'ANEP, un cadre d'actions et d'expression des enseignants du Primaire du Burkina.